Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le noir émoi ...

Passionnée de littérature noire, retrouvez les chroniques des livres que j'ai aimés un peu, passionnément voire à la folie. Bienvenue au coeur de mes noirs émois ...

UN LONG MOMENT DE SILENCE de Paul Colize

Publié le 25 Avril 2013 par Carine Boulay

Ah, Back Up … ce fabuleux roman que j’ai dégusté page après page. À dire vrai, on peut parler d’initiation mais également de révélation en matière de romans noirs. Loin d’être repue, après ce qui fût pour moi un coup de cœur l’année passée, je brûlais d’impatience de savourer un prochain roman de la même trempe. J’étais bien loin d’imaginer ce que me réservait Paul Colize avec UN LONG MOMENT DE SILENCE …

UN LONG MOMENT DE SILENCE de Paul Colize

▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

1920

WLADYSLAW OUVRE SA PHARMACIE À LWHÓW.

▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

1948

TROIS JEUNES ITALIENS ATTENDENT LA SORTIE DES ÉLÈVES DU BROOKLYN COLLEGE DEVANT LEUR COUPÉ HUDSON ROUGE.

▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

1952

UN HOMME POURSUIT UNE FILLETTE SUR LE PARKING ENNEIGÉ DE L’AÉROPORT DE STUGGART.

▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

1989

UNE FEMME ABORDE TROP VITE UNE COURBE SUR LE RING DE BRUXELLES.

▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

2012

STANISLAS DÉSHABILLE UNE FEMME QU’IL CONNAÎT À PEINE.

▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

Une quatrième de couverture énigmatique … allez, je vous en dis un peu plus, mais juste ce qu’il faut, pour laisser la part de mystère qui entoure UN LONG MOMENT DE SILENCE …

UN LONG MOMENT DE SILENCE de Paul Colize

Le Caire, 1954.

Vingt et un morts et une trentaine de blessés, voilà le lourd bilan humain après l’attaque sanglante ayant eu lieu à l’aéroport. L’enquête de « La tuerie du Caire », menée conjointement par les polices égyptienne, néerlandaise, anglaise, française et américaine sera abandonnée en mars 1961 faute d’indice.

UN LONG MOMENT DE SILENCE de Paul Colize

Paris, 2012

Après vingt ans de recherches, Stanislas Kervyn, présente au public sa première œuvre « La victime oubliée ». Fils d’une des victimes, il rend hommage à son père à travers ce document consacré à la tuerie du Caire. Mais après l’émission, un témoignage inattendu va tout remettre en question. Un vieil homme prétend qu’il faisait partie du commando qui est intervenu ce jour-là.

UN LONG MOMENT DE SILENCE de Paul Colize

New-York, 1948.

À quelques jours de son dix-huitième anniversaire, Nathan Katz débarque à Brooklyn. Quelques mois après son arrivée, il rejoint une organisation baptisée « Le chat ». Tous les membres de cette organisation sont juifs et ont perdu une partie de leur famille dans les camps. D’abord chargé de mener des enquêtes sur certains criminels de guerre nazis afin de préparer un dossier à charge contre eux, il reçoit rapidement son premier ordre de mission sur le terrain. Il va alors traquer les responsables et les complices de la mort de leurs frères, pour les confronter à leurs crimes mais également pour les leur faire payer.

À l'œuvre, on connaît l'artisan.

Jean de La Fontaine

Un artisan, voilà comment je qualifierai Paul Colize. Plus exactement « un artisan du verbe ». À travers une construction habile et méticuleuse « à la sauce Colize », l’auteur façonne et associe les mots afin de créer un roman d’une impressionnante richesse.

L’auteur s’attache à retracer l’histoire vraie de cette mystérieuse organisation clandestine « The Owl » -la chouette- rebaptisée pour l’occasion « Le chat ». Ce récit à mi-chemin entre le roman noir et le roman historique, s’étale de 1920 à nos jours et combine les destinées de personnages réels et imaginaires. Il se déploie notamment à travers deux histoires. Celle de Stanislas Kervyn, détestable homme d’affaires, égocentrique et obsédé sexuel, en guerre contre l’humanité. Le voilà de nouveau au point de départ, lui qui avait décidé de mettre un point final à cette quête obsessionnelle afin de recommencer à vivre. Celle de Nathan Katz, émigré juif, étudiant à la vive intelligence qui deviendra sous nos yeux « l’homme qui tue les rats en les regardant dans les yeux », un vengeur assouvissant la rage qu’il a dans le cœur en réalisant son devoir.

Ce roman regorge de qualités se mêlant admirablement les unes aux autres. Une intrigue complexe, des personnages qui ont du corps, du suspense, des émotions, le tout porté par une plume alliant élégance, intelligence, précision, efficacité et sobriété … que demander de plus ?! Une fin déconcertante. Vous l’aurez aussi. Sous le choc des dernières lignes, il a fallu que je relise une seconde fois la fin, pour être certaine de bien avoir saisi. Une fin déconcertante mais plus encore, poignante.

Paul Colize nous fait une nouvelle fois la démonstration de son talent. 470 pages où rien n’est laissé au hasard, que ce soit dans le fond ou dans la forme. Du reste, pour une couverture qui dans un premier temps ne m’avait pas convaincue, je la redécouvre avec une émotion particulière.

Virtuose des mots porté par sa passion, Paul Colize nous offre un savoir-faire de grande qualité. Merci Paul, pour ce long moment de plaisir …

UN LONG MOMENT DE SILENCE de Paul Colize

UN LONG MOMENT DE SILENCE

Paul Colize

La manufacture des livres

470 pages

Paul Colize, est né en 1953. Il est marié et père de trois enfants. Il vit actuellement à Waterloo où il est consultant en management et organisation. Le choix de s’exprimer à travers le polar n’est pas anodin. Il remonte dans un premier temps, à sa grand-mère qui engloutissait les polars. Aujourd’hui, c’est pour lui la littérature interactive par excellence. Il est l’auteur de : « Les sanglots longs » Seff éditions en 2000, « Le seizième passager » Seff éditions en 2002, « Clairs obscurs » Seff éditions en 2003, « Quatre valets et une dame» Seff éditions en 2005, « Sun tower » MMS éditions en 2007, « La troisième vague » éditions Kraoken en 2009, « Le baiser de l’ombre » éditions Kraoken en 2010, « Le valet de cœur » éditions Kraoken en 2010 (réédition de Quatre valets et une dame .) « Back Up » en 2012, finaliste du prix Rossel 2012 : pour le première fois, un roman policier a figuré dans la sélection du "Goncourg" belge et « Un long moment de silence » en 2013, tous deux édités à La manufacture de livres.

Commenter cet article

Sabine 06/07/2014 12:11

Carine, ça fait un moment que tu as mis cet avis (très bien écrit, comme d'habitude) , je venais de terminer Back Up ! tu vois je suis patiente ! j'ai tout simplement adoré, et toi qui a rencontré l'auteur plusieurs fois, je pense que vos échanges devaient être très agréables !

Carine Boulay 06/07/2014 12:31

Merci beaucoup pour le compliment Sabine ... :D Je suis vraiment heureuse que tu te sois régalée ... Paul est un auteur de talent et je suis ravie que tu l'aies découvert ! Merci beaucoup pour ton passage sur Le noir émoi ! ;-)

Cécile 24/02/2014 18:27

"Un chouïa plus envie", disais-tu?
Il me le faut !

Carine 25/02/2014 08:22

Qu'est-ce que je suis contente de t'avoir donné l'envie !!!! :D Reviens m'en parler Cécile, bonne lecture !

gruz 11/09/2013 19:46

Je viens tout juste de tourner la dernière page.
Incapable de trouver mes mots pour le moment mais très intéressé pour lire ceux des autres.
Les tiens me parlent, oui beaucoup. Totalement en phase avec ce que tu sais si bien nous décrire

Carine 12/09/2013 06:32

Il m'a fallu un peu de temps pour rédiger cette chronique car il a fallu que je digère tout ... Ce titre fait partie de mes plus belles lectures, c'est incontestable !!!! Impatiente de te lire mon cher Yvan ...

Grimbergen 24/08/2013 18:29

Je viens de le terminer. Sidération totale ! il y avait longtemps que je n'avais pas eu un tel plaisir à lire un livre (je ne parle même pas de polar...). Tout ce qui est dit dans la présentation, comme dans la belle chronique de Bob Garcia je ne peux que le confirmer. Dès que possible je lis Back up.

carine 24/08/2013 22:21

Comme je le dis en conclusion "un long moment de plaisir" ... Jetez-vous sur Back up et n'hésitez pas, revenez m'en parler ! Merci pour votre commentaire Grimbergen et au plaisir sur Le noir émoi ...

Alain 30/07/2013 23:51

Merci pour cette découverte. Je signe chaque mot de ta chronique. En plus de la construction à la fois intrigante, prenante, habile, j'ai adoré le style de ce bonhomme.
Son ton, son humour, sa concision, son efficacité. Et puis, cette originalité narrative de mélanger de plusieurs scènes en une seule, de couper de courts dialogues par des flash-back, du grand art qui donne une énergie incroyable à la lecture.
Chapeau ! Faut que je me colle à Back up maintenant, c'est obligé, non ?

Carine 31/07/2013 09:50

Merci beaucoup Alain pour les quelques minutes consacrées à la lecture de ma chronique. Quel magnifique retour de lecture ! Nous sommes parfaitement en adéquation sur notre ressenti. Bien évidemment Back Up est un incontournable ... J'aurai commencé par ce titre d'ailleurs. Mais ce n'est pas grave, un excellent moment de lecture t'attends également. Je compte sur toi pour revenir m'en parler !

sandrine 12/06/2013 18:03

exceptionnel !
Paul Colize fait maintenant partie du top ten de mes écrivains préférés. Après Back up, que j'avais adoré, il nous sert un livre de la même trempe pour la forme et l'efficacité de la construction narrative. Par contre, pour l'histoire, il nous fait quelque chose de totalement autre. J'ai été bluffée dès le début ! Et si on se passionne pour chaque page jusqu'au dénouement, l'épilogue est terrible... et même la Note au lecteur ne peut laisser indifférent !
Je ne me lasserai pas de le conseiller, et bravo pour ta critique Carine.

Carine 12/06/2013 18:17

Exceptionnel ... c'est bien le mot Sandrine ! Je suis enchantée que le livre t'ait plu autant qu'à moi. Je le conseille dès que j'en ai l'occasion !!! Merci beaucoup de ton retour de lecture sur Le noir émoi ... Je viens d'avoir un nouveau coup de foudre pour un auteur français ... ma chronique prochainement ! Que j'aime les auteurs francophones !!!! ^_^

Karō Líne 14/05/2013 10:31

Que dire.... juste BEAU... 2 histoires, 2 époques différentes, c'est à la fois un roman complexe mais clair. On a qu'une envie c'est de tourner la page encore et encore... Merci Carine, et merci M. COLIZE :)

Carine 14/05/2013 13:37

Avec plaisir Karo Line ... Je suis heureuse que tu te sois régalée ... comme tu dis MERCI à Paul Colize !!!!!

Taylor 02/05/2013 09:15

J'ai adoré Back up et je pense que celui-ci va me plaire également.

Carine 02/05/2013 15:13

Je fais un voeu Taylor : qu'il te plaise autant qu'à moi ! ;-)

Foumette 27/04/2013 10:07

Mais quelle merveilleuse chronique!!!! Il est dans ma pal...et je pense me lancer dans ce long moment de plaisir assez rapidement!!! Tu arrives toujours à me titiller les neurones toi!!
Une fois de plus, j'admire ton talent ma copiteuse, car tu écris divinement bien!!

Carine 27/04/2013 10:48

Merci ma copiteuse !!!!! Je vais demander à une bonne fée de se pencher sur mon cas pour réussir à rédiger mes chroniques plus vite ... ^_^ tu n'imagines pas le temps que je passe dessus ! Mais si au bout du compte j'ai ce genre de commentaire alors je suis la plus heureuse ... merci du fond du coeur !

Collectif polar 26/04/2013 17:32

Je suis comme toi Carine, sur le cul.
Back up fait parti de nos coups de cœur 2012.
Un long moment de silence prend le même chemin.
Mais comme la règle c'est pas 2 fois le même auteur.
La réunion de fin d'année autour des coups de cœur risque d'être houleuse.

Et super chronique je n'arrivais pas à mettre des mots sur les émotions que m'a fait ressentir ce titre.
Tu l'as si bien fais pour moi Carine.

Carine 27/04/2013 08:07

Je suis très touchée ... Cette chronique m'a donné du fil à retordre, alors j'en suis encore plus heureuse ! Tellement de choses à dire sur ce bouquin ... mais une chose à ne surtout pas évoquer pour que le mystère reste entier ... pas facile, mais je crois que j'y suis finalement arrivée ... Merci du fond du coeur pour tes encouragements réguliers !

Collectif polar 27/04/2013 03:18

J'ai beaucoup de mal à exprimer mon ressenti vis à vis de ce titre. Et quand j'ai lu ta chronique, j'ai vraiment lu ce que j'aurai pu dire. et en plus tellement tourné.
Je suis incapable de faire des critiques aussi pointues que les tiennes chère Carine.
Alors encore merci pour savoir mettre des mots sur les émotions que nous font ressentir nos lectures.

Carine 26/04/2013 18:43

Merci beaucoup ... je suis ravie que nous ayons eu une nouvelle fois un coup de coeur commun pour cet auteur et je suis enchantée d'avoir exprimé un peu de tes émotions à travers les miennes ... Merci beaucoup de m'avoir laissé ce commentaire !

sandrine 26/04/2013 11:48

Merci Carine, je cours l'acheter !

Carine 26/04/2013 12:38

Tu ne le regretteras pas Sandrine ! Tiens moi au courant surtout ...

Betty 26/04/2013 08:06

Gràce à ta chronique je le remonte dans ma PAL ainsi que Back-up,MERCIIII.

Carine 26/04/2013 08:15

Oui Betty, remonte les !!!!!! Comme je le dis à Sandrine plus haut je te conseille de lire Back Up puis Un long moment de silence ... Tu reviendras m'en parler surtout ! Deux beaux moments de lecture t'attendent ...

famechon sandrine 26/04/2013 07:59

pas encore lu back up (je sais c'est une grosse lacune) mais ce deuxième avis sur cet auteur de talent me dit qu'il faut absolument que ces deux livres viennent grossir ma PAL, merci carine

Carine 26/04/2013 08:14

Des lacunes j'en ai aussi Sandrine ... ^_^ Je te conseillerai de commencer par Back Up et de poursuivre avec Un long moment de silence ... Deux coups de coeurs pour moi !

gruz 26/04/2013 07:56

Impossible pour moi de ne pas me pencher sur cet auteur après une telle chronique !

Carine 26/04/2013 08:12

Je te conseille vivement de te pencher dessus Yvan ... tu vas te ré-ga-ler !