Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le noir émoi ...

Passionnée de littérature noire, retrouvez les chroniques des livres que j'ai aimés un peu, passionnément voire à la folie. Bienvenue au coeur de mes noirs émois ...

LES SECRETS DU CYLINDRE d'Isabelle Bruhl-Bastien

Publié le 11 Septembre 2013 par Carine Boulay

Mon père est décédé en 2007. Chaque jour, j’ai une pensée pour lui. En janvier 2010, alors que je pensais à lui, l’idée m’est venue. Cela peut paraître étrange à certains, mais c’était un peu comme si c’était lui qui m’envoyait cette histoire. Je me suis précipitée sur un carnet afin de noter ce que j’avais en tête. Puis, installée devant l’ordinateur mes doigts ont pianoté sur le clavier... et c’était parti pour cette belle aventure.

Isabelle Bruhl-Bastien

LES SECRETS DU CYLINDRE d'Isabelle Bruhl-Bastien

Après de brillantes études, Julie a aisément réussi le concours d’entrée au Centre de Recherche Astronomique de Lyon. Aujourd’hui, à bientôt 35 ans, elle est reconnue comme l’un des meilleurs chercheurs par ses pairs.

Mais le décès de son père l’amène à tourner la page de sa vie lyonnaise et à revenir en Haute Saône, dans la maison de son enfance.

En guise de testament, son père lui a laissé des « lettres-énigmes » formant un gigantesque jeu de piste.

Point de trésor à trouver, encore moins de vérité. Quelque chose de beaucoup plus subtil …

« J’ai décidé de t’offrir le bien le plus précieux. Je ne devrai même pas employer le terme « bien », car qui dit « un bien » dans le sens le plus couramment utilisé, associe ce terme à la possession, donc à « l’avoir ». Or, je te propose « d’être ». »

« À mon père ». C’est par ces quelques mots qu’Isabelle Bruhl-Bastien ouvre son roman à la mémoire de son père. Sobre et pudique, l’en-tête est à l’image de ce premier roman de l’auteure.

Pas de crime sanglant au programme -pour cette fois- mais le récit de l’énigmatique voyage d’une jeune femme à la recherche de ses origines. Fille unique, Julie n’a jamais connu sa mère morte en couches. Au décès de son père, c’est par le biais d’un jeu de piste que celui-ci souhaite l’amener sur le chemin de son histoire familiale. À la manière d’un puzzle, Julie va reconstituer les fragments de la vie de ses parents pour découvrir qui elle est, et d’où elle vient.

En assumant un présent, je ressaisis et je transforme mon passé, j’en change le sens, je m’en libère, je m’en dégage …

Merleau-Ponty

Simplicité dans le ton mais également dans les émotions dépeintes, LES SECRETS DU CYLINDRE est un roman tout en retenue. L’auteure glisse doucement de l’histoire familiale à la quête personnelle, en ménageant mystère et suspense.

LES SECRETS DU CYLINDRE ou le récit d’une jeune femme soumise aux vicissitudes de la vie donne matière à réflexion et nous incite à faire le point sur nos priorités.

Un épilogue qui m’a totalement pris au dépourvu et ce malgré son air de déjà-vu. Je me suis laissée avoir comme une bleue, pour mon plus grand plaisir !

Finesse, sobriété, nostalgie et sensibilité voilà l’harmonie tendre mais jamais doucereuse que nous offre Isabelle Bruhl-Bastien avec son premier roman.

Sophrologue depuis plusieurs années, Isabelle Bruhl-Bastien signe ici son premier roman. Cette ancienne infographiste, originaire du Pays de Montbéliard vit dans un petit village du Territoire de Belfort. Créatrice dans l'âme, elle s'est essayée à la peinture, mais c'est dans l'écriture qu'elle trouve sa passion. En alliant psychologie des personnages, suspense et mystères de la vie, elle fait voyager ses lecteurs sur les routes de France , notamment en Franche-Comté.

LES SECRETS DU CYLINDRE d'Isabelle Bruhl-Bastien

LES SECRETS DU CYLINDRE

Isabelle Bruhl-Bastien

Éditions du Citron bleu

Série Citron mystère

Le site de l'auteure

269 pages

Commenter cet article

BlackKat 16/09/2013 08:31

Ta chronique est un régal Carine... cela va me changer de les lectures habituelles... quoi que... ne se recherche-t-on pas sans cesse, dans le présent, le passé, les histoires familiales ou nos lectures... Et le fait de savoir que la fin t'as surprise me taquine bien...

Carine 16/09/2013 18:04

Merci beaucoup Karine ! Une jolie découverte et une agréable pause au milieu de mes noirs émois ...

Foumette 12/09/2013 15:45

Une chronique toute en douceur ma copiteuse!!! Je suis séduite par ton article mais les histoires douces me hérissent les poils moi!!!! hihihihihihi

Carine 13/09/2013 07:40

Ma copiteuse d'amour : ce n'est pas une histoire douce !!!! Ce n'est pas parce qu'Isabelle Bruhl-Bastien a écrit avec sobriété, sensibilité et pudeur que c'en est une ... Suspense et rebondissements sont bien présents ... Bien évidemment ce n'est pas du gore, nous sommes bien d'accord ! Cette lecture donne matière à réflexion et c'est aussi ce qui m'a plu ... Rien n'est surjoué ou exagéré ... c'est la vie d'une jeune femme -qui pourrait être toi ou moi-, en quête de ses racines familiales ... J'ai fortement apprécié ce livre et la parenthèse qu'elle m'a procuré dans mon noir univers !

collectif.polar 12/09/2013 13:44

A oui tu nous manquais le noir émoi.
Et te retrouver avec cette belle chronique est un plaisir.
De plus c'est une vrai découverte pour moi. Même s'il me semble que ce titre n'est pas vraiment un polar?
Enfin c'est ce qu'il me semble.

Carine 14/09/2013 11:26

Merci beaucoup !

collectif.polar 14/09/2013 07:11

Et bien cela se ressent tellement bien dans ta critique.

Carine 12/09/2013 15:23

Merci beaucoup ! Tu as parfaitement raison ce n'est pas un polar. Mais j'ai passé un tellement bon moment que j'ai eu envie de partager cette lecture ! ;-)

Betty 12/09/2013 08:43

Les éditions du citron bleu ont été une découverte pour moi avec Fabrice Pichon,puis Annie Ramos(d'ailleurs son deuxième livre est sur le point de sortir je crois),je note celui-ci dans ma prochaine commande pour le citron bleu,tu en parles tellement bien

Carine 12/09/2013 08:57

Je suis dans le même cas que toi Betty. Cette petite maison d'édition a été une belle découverte ! J'espère que tu apprécieras ce titre tout autant que moi ... Tu me tiens au courant !

Vincent 12/09/2013 08:08

Ce roman m'a l'air tout à fait alléchant, un peu à l'écart de notre univers de lecture habituel, et tu en parles si bien... Je le note pour plus tard, l'occasion d'une parenthèse...

Carine 12/09/2013 08:58

Vincent tu as tout compris !!! Tu es formidable ... mais tu le savais déjà n'est-ce pas ?!

gruz 12/09/2013 06:55

Une briscarde du polar et du livre noir comme toi qui pourtant se fait avoir comme une bleue : pour moi c'est ça toute la magie de la littérature ! ;-). Une découverte de tous les instants.
Tu parles avec sensibilité de ce roman et de cette histoire, bel avis pour la rentrée du noir émoi -)

Carine 12/09/2013 07:52

Qu'est-ce que c'est bon de se faire surprendre ! Un livre un peu différent de mes lectures habituelles qui me donne l'occasion effectivement de faire ma rentrée tout en douceur ...