Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le noir émoi ...

Passionnée de littérature noire, retrouvez les chroniques des livres que j'ai aimés un peu, passionnément voire à la folie. Bienvenue au coeur de mes noirs émois ...

HELL.COM de Patrick Senécal

Publié le 14 Septembre 2012 par Carine Boulay

Sans avoir fait au préalable de recherches approfondies, je pars à la rencontre d’un auteur québécois : Patrick Senécal. Les louanges parvenues jusqu’à mes oreilles, depuis maintenant quelques temps, ont suffi à me convaincre d’un premier « rendez-vous en tête-à-tête ». Un rendez-vous orchestré par mon cher Richard.

J’étais bien loin de m’imaginer ce qui allait suivre avec ce titre : je vous souhaite la bienvenue en enfer …

HELL.COM de Patrick Senécal

Du « wonder-boy » qu’il était à l’adolescence, à l’adulte qu’il est devenu aujourd’hui, tout réussit à Daniel Saul. Il a toujours été beau, charismatique, fier et plein d’assurance, mais il a un atout supplémentaire aujourd’hui : la fortune . PDG d’une entreprise immobilière, il est devenu milliardaire. Il fait partie d’une élite : celle des hommes les plus puissants du Québec.

Divorcé, il est le père d’un adolescent dont il a la garde à plein temps et en qui il fonde tous ses espoirs. C’est un Saul, sa chair et son sang et en ça il est condamné à réussir. Quand Martin Charron, investisseur et ancienne connaissance de collège, lui offre la possibilité de devenir membre d’un site internet secret mais illégal, il sait qu’il ne pourra refuser de s’y inscrire.

Il est temps que tu vives les plaisirs de ta caste.

Jeux, drogue, vengeance, combats à mort, esclaves sexuels, tortures ou chasse à l’homme tout est possible pour les membres du très sélect HELL.COM. Il va goûter au pouvoir, le vrai : celui qui lui donne le droit de tout acheter grâce à son immense fortune.

Sachez que l’enfer est partout et qu’il accueille deux classes de résidents : les démons et les damnés. La grande majorité des humains font partie de la seconde classe ; seuls les privilégiés comme vous appartiennent à la première. Et en enfer, les démons ont tous les droits !

Mais l’impensable se produit : son fils Simon découvre l’existence de ce site. Et ça, Daniel ne se le pardonne pas, tout est allé beaucoup trop loin. Il veut faire marche arrière, mais ce qu’il ne sait pas encore, c’est qu’on ne monte jamais aux enfers, on y descend !

Tout sauf un rendez-vous manqué ! A la lecture de HELL.COM, c’est non seulement un auteur que je découvre mais également un genre nouveau : le thriller d’horreur.

Patrick Senécal est doté d’une imagination extrêmement abondante, c’est le moins que l’on puisse dire !

Pour ce thriller horrifique, il utilise Internet comme point de départ, pour nous embarquer dans les pires atrocités … et quand je dis les « pires atrocités » je pèse bien mes mots !

C’est ainsi qu’il a échafaudé la trame de son roman, en imaginant qu’Internet puisse permettre d’arranger des rencontres avec le mal, le vice et le péché. Le web devient alors le nouvel enfer possible, avec un site qui regroupe toutes les folies.

Un pavé terrifiant et dérangeant mais « diablement » efficace qui marquera forcément votre esprit ! C’est du lourd … du très lourd !

Je terminerai avec une expression que j’abhorre, car elle est associée à tort et à travers aux thrillers, mais qui prend pleinement son sens à la lecture de HELL.COM : âmes sensibles, s’abstenir !

HELL.COM de Patrick Senécal

HELL.COM

Patrick Senécal

Editions ALIRE

Thriller d’horreur

557 pages

http://www.patricksenecal.net/

Patrick Senécal est né à Drummondville en 1967. Bachelier en études françaises de l’Université de Montréal, il a enseigné pendant plusieurs années la littérature et le cinéma au cégep de Drummondville. Passionné par toutes les formes artistiques mettant en œuvre le suspense, le fantastique et la terreur, il publie en 1994 un premier roman d’horreur « 5150, rue des Ormes », où tension et émotions fortes sont à l’honneur. Son troisième roman « Sur le seuil » un suspense fantastique publié en 1998, a été acclamé de façon unanime par la critique. Après, « Aliss » en 2000, une relecture extrêmement originale et grinçante du chef-d’œuvre de Lewis Carroll, « Les sept jours du talion » en 2002, « Oniria » en 2004, « Le vide » en 2007 et « Hell.com » en 2009 ont conquis le grand public dès leur sortie des presses. « Sur le seuil » et « 5150, rue des Ormes » ont été portés au grand écran par Eric Tessier 2003 et 2009, et c’est Podz qui a réalisé « Les sept jours du talion » en 2010. Trois autres romans sont actuellement en développement tant au Québec qu’à l’étranger.

Commenter cet article

Nathalie 24/03/2013 10:09

Moi aussi, c'est le premier que j'ai lu et j'ai eu une sacré claque! Même les expressions québecoises, pourtant pleines de fraicheur, n'enlèvent en rien le côté horrifique de ce roman. Le Stephen King québécois d'après la presse !

Carine 24/03/2013 10:45

Nous avons commencé fort !!! Lire un Senécal est toujours un sacré moment ou un moment sacré d'ailleurs ! ^_^ Et je suis complètement d'accord avec toi en ce qui concerne les expressions québécoises pleines de fraîcheur aux accents quasi chantants normalement ... mais pas dans un Senécal ! ^_^