Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le noir émoi ...

Passionnée de littérature noire, retrouvez les chroniques des livres que j'ai aimés un peu, passionnément voire à la folie. Bienvenue au coeur de mes noirs émois ...

LA MORT EN ROUGE de Pierre Gaulon

Publié le 20 Novembre 2013 par Carine Boulay

Premier roman du genre, auteur français et couverture attrayante, voilà un rapide constat qui aiguise ma curiosité. En creusant un peu plus, je découvre l’attraction quasi viscérale de cet auteur pour les livres.

Alléchée, je me laisse tenter par LA MORT EN ROUGE …

Les livres ont toujours fait partie intégrante de ma vie. J’ai fait des études littéraires pour étancher ma soif de lire et m’abreuver de nouveaux auteurs, puis j’ai passé des concours de bibliothécaire afin d’être au plus près des livres, je suis devenu professeur de français pour communiquer mon amour de la littérature et j’ai travaillé en librairie… Les livres me suivent partout où je vais, ou plutôt je vais partout où ils se trouvent.

Pierre Gaulon

LA MORT EN ROUGE de Pierre Gaulon

Clément Danver, étudiant en dernière année de licence de lettres modernes vient de vivre les minutes les plus éprouvantes de sa brève existence. Il y a encore peu de temps, un homme totalement affolé tambourinait à sa porte, le suppliant de le laisser entrer. Paralysé par la peur, Clément était resté stoïque et avait aperçu l’homme se jeter du haut du cinquième étage à travers l’œilleton. Mais ne lui avait-il pas semblé entrevoir derrière l’homme, une femme spectrale à la chevelure maculée de sang ? Sous l’emprise de l’alcool, ses perceptions semblaient avoir été altérées.

Suite à la découverte du cadavre, le lieutenant de gendarmerie Gabriel Serinam est nommé directeur d’enquête. Le probable suicide du dénommé Yvan Lamet est une hypothèse qui ne le satisfait guère.

Simultanément, Lou Venucci ex-officier de gendarmerie reconvertie en détective privé, enquête sur la disparition d’une jeune fille. Aucune piste, aucun suspect à interroger jusqu’à ce qu’elle découvre que cette dernière aurait été aperçue approximativement à l’heure et à l’endroit même où Yvan Lamet s’est suicidé.

Deux évènements exceptionnels qui se déroulent au même endroit et au même moment … Fallait-il croire au hasard ?

« La vengeance vieille de cent ans a encore ses dents de lait »

Proverbe afghan

Devenu malgré lui le témoin oculaire d’une scène abominable, Clément Danver éprouve un fort sentiment de culpabilité. Mais plus encore, il est terrorisé par la femme spectrale qu’il lui a semblé voir. Fantôme ou pas, seule la résolution de cette énigme apaisera ses craintes.

Le lieutenant Serinam lui, patauge. Ce suicide probable ne trouve aucune explication tangible pour l’homme cartésien qu’il est.

Quant à la détective privée Lou Venucci, jeune femme passionnée à l’imagination débordante, il ne faut jamais se fier aux coïncidences …

La vengeance … Source inépuisable et intemporelle !

Dans ce savoureux roman, Pierre Gaulon mêle habilement récit historique et suspense. Grâce à un court prologue, qui sera le socle d'une histoire débutant presque sept décennies plus tard, il nous offre une mise en bouche qui crée sans attendre le suspense, éveillant ainsi l’intérêt du lecteur.

Intrigue complexe bâtie autour d’histoires parallèles, les chapitres scandent le roman entre passé et présent sans jamais égarer le lecteur. En effet, l’élaboration d’un roman fort bien structuré associée à la fluidité de l’écriture permet de profiter pleinement du récit.

LA MORT EN ROUGE est un thriller construit dans les règles de l’art et avec le plus grand soin. Une très belle découverte que je vous recommande vivement …

LA MORT EN ROUGE de Pierre Gaulon

LA MORT EN ROUGE

Pierre Gaulon

City éditions

Thriller

295 pages

Site de l'auteur

Pierre gaulon a 30 ans. Après des études de lettres modernes spécialisées dans la littérature fantastique et un an en tant que professeur de français, il partage désormais son temps entre son travail dans l'univers du jouet et l'écriture. En 2006 il publie son premier roman: "Tendres tortures", un écrit dérangeant sous fond de crise existentielle. La mort en rouge constitue son deuxième roman, une histoire mêlant l'Art, la folie et la passion, dans laquelle les hommes portent leur passé comme un fardeau trop lourd qui finira par ronger leur vie, leur amour.

Commenter cet article

Black Kat 13/02/2014 09:47

Il me fait de l'oeil depuis un moment celui-ci... et ce n'est certainement pas ta chronique qui me fera changer d'avis!!! Merci Carine!!! ;)

Carine 13/02/2014 11:56

Je n'ai qu'un seul mot : fais toi plaisir ! :D Je suis vraiment impatiente de lire son second roman car ce premier titre m'a vraiment épaté ...

pery 21/12/2013 16:06

merci karine toujours une belle chronique

Carine 21/12/2013 17:22

Merci à toi d'avoir consacré quelques minutes à la lecture de celle-ci ... ;-)

gruz 20/12/2013 17:38

Ton avis a le don de me titiller la curiosité, et quand on me titille la curiosité je note !
Vais-je croiser ce roman en 2014, l'avenir me le dira, en tout cas je serais passé à coté sans toi ;-)

Carine 20/12/2013 17:48

Je suis ravie que tu en prennes note Yvan ... Du travail soigné sur le fond ET sur la forme ! Du bonheur ... Impatiente d'avoir les échos de ta lecture ... ;-)

Dubruit Danslesoreilles 20/12/2013 07:53

Une de mes prochaine lecture!

Carine 20/12/2013 08:02

Je te la souhaite aussi bonne que la mienne ! Mais je ne suis pas inquiète ...