Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le noir émoi ...

Passionnée de littérature noire, retrouvez les chroniques des livres que j'ai aimés un peu, passionnément voire à la folie. Bienvenue au coeur de mes noirs émois ...

PURGATOIRE DES INNOCENTS de Karine Giebel

Publié le 2 Mai 2013 par Carine Boulay

Rappelez-vous, c’était l’année dernière. MEURTRES POUR RÉDEMPTION de Karine Giebel provoquait chez moi une quantité infinie d’émotions. De ma courte « carrière » de lectrice, aucun livre ne m’avait marqué de la sorte. C’est donc avec voracité, mais un tantinet d’anxiété, que j’amorçais la lecture il y a quelques jours de son septième roman PURGATOIRE DES INNOCENTS …

PURGATOIRE DES INNOCENTS de Karine Giebel

Je m’appelle Raphaël, j’ai passé quatorze ans de ma vie derrière les barreaux. Avec mon frère William, et deux autres complices nous venons de dérober trente millions d’euros de bijoux. Ç’aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang. Deux morts et un blessé grave. Le blessé, c’est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où Will pourra reprendre des forces.

Je m’appelle Sandra. Je suis morte, il y a longtemps, dans une chambre sordide.

Ou plutôt quelque chose est né ce jour-là …

Je croyais avoir trouvé le refuge idéal. Je viens de mettre les pieds en enfer.

Quelque chose qui marche et qui parle à ma place. Et son sourire est le plus abominable qui soit …

Si la quatrième de couverture se décline à la première personne du singulier, ce ne sera toutefois pas le cas du roman. Un choix que je trouve cependant judicieux pour accrocher le futur lecteur. Si dans la forme, Karine Giebel utilise une narration dite traditionnelle, c’est toutefois un récit assez singulier qu’elle nous propose dans le fond.

L’homme est un loup pour l’homme.

Plaute

Karine Giebel utilise une source inépuisable d’inspiration : l’homme. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle excelle dans l’art d’explorer les tréfonds de l’âme humaine. Grâce à une palette infinie de sentiments, elle développe et nuance sa pensée afin de donner vie à ses personnages. Car l’auteure est orfèvre en la matière. Elle imagine, sculpte et cisèle des êtres de papier qui prennent vie sous nos yeux.

PURGATOIRE DES INNOCENTS est un huis clos effroyable, mené à un rythme d’enfer. Karine Giebel s’empare du lecteur et ne le lâche plus. Pas le temps de souffler, et ce sur presque 600 pages. Un suspense allant crescendo, jusqu’à un dénouement émotionnellement puissant.

Dans la même veine que MEURTRES POUR RÉDEMPTION, je vous prédis un déferlement d’émotions. Karine Giebel fait partie de ces auteurs qui me « mettent les poils ». Une lecture fascinante qui vous donnera assurément le vertige et vous laissera immanquablement une marque. Certainement celle d’une grande auteure.

Bienvenue dans l’antichambre des ténèbres …

« Il l’appelle … En silence, mais de toutes ses forces. Il se focalise sur elle, jusqu’à ce qu’elle prenne le dessus sur tout le reste. Jusqu’à ce qu’elle envahisse chaque atome de son corps. Elle, la haine … Haine de cette société, des lois humaines, de l’obéissance. Haine de la soumission, de la servilité. Haine du troupeau. Il vaut mieux être dans le bon camp. Celui des bourreaux, pas celui des victimes. Donner les ordres, ne jamais les recevoir. Rester un prédateur, ne pas devenir une proie. Choisir, toujours. Rendre les coups sans aucune pitié. La haine … Sa colonne vertébrale, sa force, le levier de sa puissance. Plus efficace que n’importe quel flingue. Il faut éviter de la diluer dans les sentiments. Pure elle doit couler dans ses veines, saturer son cerveau. Abolir le doute, le désespoir, la peur. Froide, elle doit contracter ses muscles. Impitoyable, elle doit frapper sans hésiter. »

PURGATOIRE DES INNOCENTS de Karine Giebel
PURGATOIRE DES INNOCENTS

Editions Fleuve Noir

Roman noir

594 pages

Site de Karine Giebel

Karine Giebel est née en 1971 dans le Var, où elle vit toujours. Après ses études de droit, elle écrit son premier roman : « Terminus Elicius » avec lequel elle reçoit le prix Marseillais du Polar en 2005. Ce premier succès est suivi des « Morsures de l’ombre », qui ne recevra pas moins de trois prix. « Chiens de sang » en 2008, « Jusqu’à ce que la mort nous unisse » en 2009 qui recevra le prix des Lecteurs au Festival Polar de Cognac et « Juste une ombre » qui reçoit deux prix : le Prix Marseillais du Polar et le Prix du polar francophone à Cognac en 2012.

Commenter cet article

microneedle skin roller reviews 06/03/2014 13:11

The book by 'Karine Giebel' seems an interesting one to read. I do not think, if you can find any other book that has reflected the life behind the bars in an influential way and not surprising if this book happens to be a best seller.

Auryn 16/08/2013 17:09

Pour moi celui-ci est dans la même veine que "Meurtres pour rédemption".
Intense !!

Carine 16/08/2013 18:21

Intensément bon ! Je me suis gardée sous le coude Juste une ombre ... hé hé ! ;-)

Pierre FAVEROLLE 04/08/2013 09:30

Je viens de le finir et c'est vraiment très bon, prenant du début à la fin, avec toujours plein de surprises. Une excellente lecture qui me fait dire que je ne lis pas assez de romans de cette auteure ! Amitiés

Carine 04/08/2013 22:41

Une excellente lecture nous sommes bien d'accord Pierre ! Il faut absolument que tu découvres Meurtres pour rédemption ... Merci beaucoup de ton retour de lecture ! Amitiés ...

EDON 02/07/2013 21:14

De cette auteure, ne ratez pas "Juste une ombre"

Carine 02/07/2013 23:42

C'est le seul que je n'ai pas encore lu ! Je le garde encore un peu au chaud ... Merci Edon de votre passage sur Le noir émoi ...

Collectif polar 14/06/2013 08:01

Une sacré grande dame du thriller. Merci à Karine Giebel pour son talent.
Mais je ne sais pas si c'est parce qu'elle m'impressionne ou parce que je sens chez elle une certaine pudeur que je n'arrive pas à profiter entièrement de chacune de nos rencontres.

Carine 14/06/2013 08:50

Oh oui ... une grande dame ! Je suis encore une fois carrément sur la même longueur d'onde que toi ! J'ai exactement la même sensation lors de mes rencontres avec elle.

céline 11/06/2013 21:40

Quel livre!!!
Mme Giebel sait manié la perversité, la tendresse, la manipulation... tout ca dans un livre! Rythmé comme je les aime! C'est un pur chef d'oeuvre de cruauté et d'émotion!
Très bonne chronique!

Carine 14/06/2013 07:18

Moi pareil ! ;-)

céline 13/06/2013 21:45

Je ne sais pas jusqu'où elle veut nous emmener,mais moi je la suit les yeux fermés !!! :)

Carine 12/06/2013 07:15

Merci beaucoup Céline ! Karine Giebel est une grande auteure ... Lire c'est ressentir des émotions et Karine Giebel est passée maître en la matière ! Je me demande jusqu'où elle va nous emmener ...

sabine 07/05/2013 19:38

Très belle chronique. Siiiii, siiiii, je promets de le lire, mais pas tout de suite .... ;)

Carine 07/05/2013 20:36

Merci beaucoup Sabine d'avoir consacré quelques minutes à la lecture de ma chronique et de m'avoir mis un petit message ! J'espère que cette fois-ci tu seras séduite par cette auteure ! ;-)

Foumette 05/05/2013 08:04

Je ne suis toujours pas remise de sa lecture!!!! Un livre terriblement puissant!! Bravo pour ta chronique qui est une fois de plus excellente!!!!!

Carine 05/05/2013 08:32

Merci beaucoup Foumette ! Terriblement puissant comme tu le dis si bien ... Il fait partie de ces livres qui laissent une trace ...

Dubruit Danslesoreilles 03/05/2013 22:55

encore une auteur à découvrir :)

Carine 04/05/2013 08:45

Gaylord ... une auteure de talent vraiment !

brigitte 03/05/2013 21:33

Belle chronique Carine, et tu te doutes bien que je m'empresserai de lire ce roman dès que je le pourrai !

Carine 04/05/2013 08:44

Merci beaucoup Brigitte ! Je m'en doute effectivement ... je t'en souhaite une excellente lecture !

Taylor 03/05/2013 15:29

Je finis mon livre en cours et je le commence. Comme Cécile, je n'en ai entendu que du bien.

Carine 03/05/2013 16:32

J'espère qu'il te séduira aussi Taylor ! Bonne lecture ...

Belledenuit 03/05/2013 13:36

Il me le faut ! :D

Carine 03/05/2013 13:45

C'est clair ! ;-)

de lemos 03/05/2013 12:38

Merci,Carine pour ton excellente chronique ..Tu sais que j'adore Karine Giebel,tout comme toi et surtout ..grâce à toi ! je me souviens de la queue qu'il a fallu faire au SDL de Paris pour la dédicace de "Meurtres pour rédemption"; pour moi ,un des meilleurs romans de notre auteure favorite et si sympathique..C'était mon coup de coeur et j'ai hate d'aller acheter ce nouveau thriller pour m'y plonger avec délices ...Biz

Carine 03/05/2013 19:10

Nickel ... tu vas le dévorer ... c'est certain !

Betty 03/05/2013 19:05

Je l'ai prè-commandé sur amazone ;)

Carine 03/05/2013 12:53

Merci Martine pour ce petit mot qui me fait chaud au coeur ! Oui, je m'en souviens parfaitement ... c'est déjà loin mais c'est comme si c'était hier ! Je te souhaite beaucoup de plaisir à la lecture de son nouveau roman ... au moins autant que j'en ai eu ! ;-)

Betty 03/05/2013 11:30

Kikou,je me suis laissée une nouvelle fois tentée par ce livre,je l'ai acheté mardi.Je pense que je vais me régaler suite à ta chronique!

Carine 03/05/2013 12:00

Tu l'as acheté mardi ?! Normalement il ne sort que le 7 mai ?! Trop forte Betty ...

Le Chat du Cheshire 03/05/2013 09:05

Je suis très impatiente de lire celui-ci, surtout après avoir lu Meurtres pour rédemption et Juste une ombre, de grandes claques !

Carine 03/05/2013 10:02

Tu sais quoi ... tu vas te régaler !!! ;-) Moi je me suis gardée sous le coude "Juste une ombre" ...

vermicelia 03/05/2013 07:55

Belle chronique qui me donne encore plus envie de découvrir l'auteur ;-)

Carine 03/05/2013 08:01

Merci beaucoup ! Si tu n'as pas encore découvert cette auteure tu as de belles heures de lecture devant toi ... :D

Cécile 03/05/2013 07:29

Il a l'air de remporter tous les suffrages, ce livre. Je n'ai lu que des critiques enthousiastes. J'ai hâte de m'y plonger.
Je l'ai reçu hier, je crois qu'il va accompagner à merveille les longues heures d'avion qui m'attendent lundi...

Carine 03/05/2013 07:34

Un gros coup de coeur ... Une auteur talentueuse !!!! Tu sais quoi Cécile ?! Prends le pour l'avion tu ne verras pas les heures de vol passer ! ;-)

GENE 03/05/2013 07:17

nous aimons beaucoup cette auteure.Toujours de belles chroniques Carine.

Carine 03/05/2013 07:26

Merci beaucoup Joëlle d'avoir consacré quelques minutes à la lecture de cette chronique et pour ton petit mot qui me touche beaucoup ! Bonne journée à toi ...