Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le noir émoi ...

Passionnée de littérature noire, retrouvez les chroniques des livres que j'ai aimés un peu, passionnément voire à la folie. Bienvenue au coeur de mes noirs émois ...

POUR LE BIEN DES ENFANTS d'Alexis Aubenque

Publié le 4 Mars 2013 par Carine Boulay

Après CHARITÉE BIEN ORDONNÉE, Alexis Aubenque nous propose le deuxième volet des « Nuits noires à Seattle » : POUR LE BIEN DES ENFANTS.

Un frère et une sœur séparés dans leur enfance. Leur passé est la clé de meurtres inexpliqués.

POUR LE BIEN DES ENFANTS d'Alexis Aubenque

Becky Parker, a été adoptée à l’âge de trois ans par un couple d’américains et vit dans la banlieue chic de Seattle. Élève brillante, douée pour le piano, c’est au sein d’une famille aimante qu’elle a grandie. Après plusieurs années de recherches, elle vient enfin de retrouver la trace de son grand frère.

Mais c’est avec tristesse, qu’elle découvre à la une des médias, que ce grand frère, Oliver Hunter est soupçonné du meurtre d’un célèbre chirurgien, le Dr Lens Morgan.

Le capitaine Mike Logan, charge le lieutenant Rivera et son nouveau co-équipier Liu Zhang de cette enquête.

L’amour est un sentiment certes très puissant, mais la haine l’est plus encore.

Depuis qu’il a démissionné de son poste, Dean Nelson file le parfait amour avec Debbie Winedrove et mène désormais une vie de rentier. Le lieutenant Angelina Rivera, se voit donc attribuer un nouveau coéquipier en la personne de Liu Zhang, un ancien Marines. C’est à ce duo d’enquêteurs que Mike Logan confie l’affaire du « motard mortel ». Un malencontreux hasard fera que Dean se trouvera mêlé à l’enquête en cours de son ancienne collègue, qui n’est autre qu’un véritable sac de nœuds. Le tueur de Lens Morgan n’a pas été retrouvé, et d’autres meurtres viennent s’ajouter à celui du chirurgien.

Tout comme dans le premier volet des « Nuits noires à Seattle », l’enquête policière sert ici aussi de prétexte à Alexis Aubenque pour introduire et développer son sujet. En l’occurrence dans ce roman, c’est l’adoption et ses éventuelles dérives qu’a choisi d’aborder l’auteur ou comment deux enfants, porteurs des mêmes gênes peuvent avoir des parcours ô combien différents.

Oliver Hunter, a été adopté par un couple stérile afro-américain de classe moyenne alors qu’il n’a que quatre ans. C’est un enfant choyé, qui baigne dans une atmosphère d’amour, jusqu’à ce que son père abandonne femme et enfant pour refaire sa vie avec une femme plus jeune. Il supporte difficilement le divorce de ses parents adoptifs et entre en totale rébellion envers un beau-père qui le rejette. Le jour de son dix-huitième anniversaire, il quitte définitivement l’appartement familial.

De son côté, Becky Parker est adoptée à l’âge de trois ans par un couple d’américains blancs, qui l’élèvent dans l’amour et le respect. Douée pour le piano, cette jeune lycéenne déterminée envisage de quitter la banlieue chic de Seattle et son cocon familial afin d’intégrer Berkeley, l’université la plus cotée d’Amérique.

Plus que l’intrigue policière, ce sont les sujets qui sont prégnants dans ce roman et la réflexion qu’ils induisent. Adoption, mère porteuse, amour que l’on porte à un enfant, liens du sang, du cœur ou bien encore ethnique, là est à mon avis le cœur du roman d’Alexis Aubenque.

Férue de lectures noires et parfois violentes, j’aime m’octroyer des lectures plus soft de temps à autre. Alexis Aubenque me permet aujourd’hui encore, cette pause savoureuse sans toutefois sortir de mon genre de prédilection.

POUR LE BIEN DES ENFANTS d'Alexis Aubenque

POUR LE BIEN DES ENFANTS

Alexis Aubenque

Editions Calmann-Lévy

399 pages

Alexis Aubenque est originaire de Montpellier. Après des études de sciences économiques, il avait le choix entre être banquier ou essayer de vivre de sa passion. Il n’a pas longtemps hésité et il monte à Paris en 1999 avec des manuscrits sous le bras. Dix ans plus tard, il revenait dans son sud natal et se consacrait exclusivement à l’écriture. Il a inauguré en 2002 un cycle romanesque de science-fiction avec « La chute des mondes », space opera se déroulant au XXVIIe siècle dans une fédération galactique regroupant 250 mondes habités. En 2006, il débute un cycle reprenant les thèmes majeurs de « La chute des mondes » intitulé « L'Empire des étoiles », à savoir la réapparition d'un société féodale dans un univers futuriste où l'humanité a depuis longtemps quitté la Terre pour s'installer sur de nouvelles planètes.Il démarre dans le thriller en 2008 avec « 7 jours à River Falls », le premier tome d’une trilogie centrée sur le shérif Mike Logan et sa compagne Jessica Hurley, profileuse au FBI. Suivra « Un automne à River Falls » qui recevra le prix du polar de Cognac en 2009, « Un noël à River Falls » en 2010, « Charité bien ordonnée » en 2011, « Canyon Creek » en 2012 « Pour le bien des enfants » en 2013.

Commenter cet article

Aline 06/05/2013 10:24

J'ai découvert Alexis Aubenque cet hiver avec un automne à river falls j'avais commandé ce livre sur 1 site connu de vente par correspondance de livres sans savoir qu'il faisait partie d'une série. Le bouquin est resté plusieurs mois dans ma bibliothèque jusqu'au jour où j'ai décidé de l'ouvrir, j'ai adoré, et me suis empressée d'acheter les autres, je suis en train de finir Canyon Creek et j'ai acheté ce week-end pour le bien des enfants, ta chronique me mets l'eau à la bouche, j'ai vu aussi qu'un nouveau Aubenque sortait début juin !!! j'ai hâte, ce que j'adore par dessous tout dans les romans d'Aubenque c'est sa façon de planter le décor, même si certains lieux sont inventés, on aurait presque envie d'y aller et de regretter qu'ils n'existent pas.

Carine 29/01/2014 17:48

Bonjour Orianne !

Je suis heureuse de voir que tu t'es régalée à la lecture de Canyon creek, titre que j'avais beaucoup apprécié également. Tu verras que la trilogie Nuits noires à Seattle est totalement différente mais que l'écriture est toujours aussi agréable. J'espère que tu té régaleras autant que moi ...

Merci beaucoup de ton passage sur Le noir émoi Orianne ! Au plaisir ...

Orianne 23/01/2014 00:23

Bonjour Aline et Carine! Je viens de finir Canyon Creek et je rejoins Aline sur le fait qu'il y a beaucoup d'erreurs de frappe dans le livre. Néanmoins, cela ne m'a pas empêchée d'adorer une nouvelle fois lire Alexis Aubenque. Je l'ai connu en lisant 7 jours à River Falls puis les 2 autres livres de la trilogie. Depuis je le recommande à tout amateur de policier! Il mériterait à être plus connu. En quelques pages seulement, il arrive à me captiver et j'ai toujours dévore ces livres. Je suis d'ailleurs contente qu'il m'en reste quelques-uns en réserve: Stone Island et les tomes 2 et maintenant 3 des Nuits noires à Seattle

Carine 14/08/2013 10:07

Coucou Aline, merci beaucoup pour toutes ces précieuses informations !!! Je suis ravie que tu t'inspires de mes chroniques pour créer des listes de lecture ! Il ne me reste que Stone Island à découvrir d'Alexis Aubenque. Karine Giebel est une auteure à l'immense talent, j'espère que tu apprécieras autant que moi ces deux lectures ! Meurtres pour rédemption reste LE livre de l'auteure en ce qui me concerne. Il me reste à lire Juste une ombre. Je te souhaite de très bons moments de lecture et reviens m'en parler sur Le noir émoi ... Merci du temps consacré à mes avis de lecture Aline, ça me touche énormément. Amitiés.

Aline 14/08/2013 09:43

Coucou Carine, me revoilà donc j'ai vérifié et effectivement il y a bien une erreur sur le prénom, ou bien etait-ce une erreur de l'éditeur dans le précédent livre (que j'avais acheté en livre de poche...) et qu'il s'est toujours appelé Brian en fait ... je ne sais pas ... cela m'avait étonné aussi mais comme je l'avais lu peu de temps avant c'était encore tout frais dans ma tête donc je suis allée vérifier dans le livre et effectivement il est bien noté Roy !
Bref ce n'est pas bien grave, ça n'enlève rien à la qualité du roman, pour ce qui est des fautes, il s'agit surtout de fautes de frappe, "un" à la place de "une" par exemple ou des mots manquants dans une phrase mais ce n'est pas en rapport avec l'auteur mais plutôt avec l'éditeur. Sinon en mettant un avis sur Amazon, Alexis Aubenque m'a répondu en personne (ça m'a fait plaisir, j'ai été surprise) Stone Island est donc une nouvelle série avec un nouveau flic. Et Alexis Aubenque m'a confirmé qu'il était fortement probable qu'une suite de Rivers Falls sortirait d'ici un an ou deux avec un retour de Mike Logan à Rivers Falls pour enquêter sur un méchant serial killer, et certains mystères concernant certains personnages dont on ne savait pas trop ce qu'il était advenu d'eux seraient enfin levés donc on a hâte de savoir ce qu'il va se passer.
Sinon il m'a également informé que le dernier livre de sa série nuits noires à Seattle sortirait en janvier 2014. Voilà pour les news. J'ai suivi tes avis avisés sur ton blog concernant tes lectures et je me suis commandé aussi "purgatoire des innocents" et "meurtres pour rédemption" de Karine GIEBEL ainsi que le dernier Aubenque Stone Island, de bons moments de lecture m'attendent donc. J'ai encore une liste de livres à me commander (toujours suivant tes avis) mais bon je n'ai pas assez de temps pour tous les lire ! Donc ce sera quand j'aurai terminé ceux là ! A très bientôt.

Carine 15/05/2013 14:25

Je suis contente que dès le départ tu sois dedans Aline ! Concernant le prénom de l'enfant tu me tiendras au courant mais ça m'étonnerait qu'avec Alexis qu'il y ait ce genre d'erreur ... maintenant ce n'est pas impossible ... tu me diras ! Canyon creek j'ai adoré et les fautes dont tu parles ne m'ont pas marqué ... étrange. Je l'ai lu il y a un moment maintenant ... As-tu vu que son prochain titre "Stone island" sort directement en poche ?! Je suis impatiente ... A bientôt et merci de ton passage sur Le noir émoi !

Aline 15/05/2013 14:16

Ayé ! j'ai commencé pour le bien des enfants, je ne sais pas comment il fait mais dès le premier chapitre je suis rentrée dedans, il y a juste un loupé je pense, il va falloir que je retourne zieuter le dernier opus de la série River Falls car il est question de l'enfant du lieutenant Logan et de Jessica dès le début qui s'appellerait maintenant "Brian" pourtant il me semble me souvenir qu'il s'appelait Roy ou un truc dans le genre... étrange... Canyon Creek était super,je le recommande par contre il y avait pas mal de fautes de frappe un peu gênantes (édité par une autre maison d'édition que Calmann Lévy. A bientôt.

Carine 06/05/2013 14:28

Un automne à River Falls est mon préféré de la trilogie. C'est avec cette trilogie que j'ai découvert Alexis Aubenque et je me régale à chaque fois que je me plonge dans un de ses livres. J'attends avec impatience le prochain au mois de juin ! Merci Aline d'avoir laissé un commentaire ... je te souhaite plein de belles lectures et on reparle du dernier né d'Alexis bientôt ! ;-)

gruz 23/03/2013 17:51

Je n'ai jamais rien lu de cet auteur, pas bien :-). A lire ce genre de chronique, il faut que je répare ça !

Carine 23/03/2013 18:02

Mon cher Yvan pas bien effectivement ! ^_^ Alexis Aubenque c'est du très soft ... c'est l'auteur dont j'ai besoin pour faire une pause entre les horreurs que je lis ! ;-) Je t'en souhaite une bonne découverte ...

Vincent 13/03/2013 23:51

J'ai acquis ce livre pour ma bibliothèque, et je n'ai pas encore eu le temps de le lire. C'est fou le manque de temps, quand il y a tant de beaux et bons livres!!!
Ta chronique vient attiser mon impatience.

Carine 14/03/2013 06:51

Nous courons toujours après le temps ... c'est fou ! Tu reviens m'en parler dès que tu l'as lu ... ;-)

Annie 10/03/2013 23:03

bonsoir,

j'ai enfin compris pourquoi ce livre me fait de l'oeil depuis quelques jours : c'est cette chronique que j'ai lue en début de semaine. J'ai même parlé de ce livre à des lecteurs hier à Cultura. L'un d'eux m'a demandé ce que j'aimais lire et j'ai dit que celui-ci m'attirait.
Merci Carine pour cette chronique, j'ai noté ce titre sur ma liste des futures lectures...
bonne soirée

Carine 11/03/2013 06:50

Bonjour Annie ! J'espère que tu passeras un aussi bon moment de lecture que moi ... N'hésite pas à venir m'en reparler après ta lecture ... Merci d'avoir consacré quelques minutes à la lecture de ma chronique ! Bonne journée et à bientôt !

Foumette 09/03/2013 10:59

Tu vas encore dire que je copite...mais je copite...hop hop...sur le haut de ma liste!!! J'ai le précédent dans ma pal! J'apprécie beaucoup cet auteur...il permet de faire des petites pauses entre deux livres "hard"! Jolie chronique encore une fois.... Bisous fous!

Carine 09/03/2013 11:21

Copite ... copite donc ma chère Foumette ... nous ne sommes pas des copiteuses pour rien ! ^_^ Merci pour ton petit mot ... bisoussssss !

Betty 04/03/2013 13:20

Tu as tout à fait raison Carine,c'est une très bonne pause dans ce que l'on lit de beaucoup plus dur.Il est dans ma PAL,et je le garde également pour une petite pause.Ta chronique est super,comme d'habitude!

Carine 04/03/2013 17:51

Merci beaucoup Betty ! Tu me motives grandement ... Bonne lecture à toi et comme d'habitude, nous en reparlons après ...