Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le noir émoi ...

Passionnée de littérature noire, retrouvez les chroniques des livres que j'ai aimés un peu, passionnément voire à la folie. Bienvenue au coeur de mes noirs émois ...

LIGNES DE SANG de Gilles Caillot

Publié le 12 Mai 2013 par Carine Boulay

Après L’APPARENCE DE LA CHAIR, excellent thriller psychologique qui fût pour moi un coup de cœur l’année passée, j’étais impatiente de poursuivre avec Gilles Caillot.

Si LIGNES DE SANG s’ouvre sur une préface d’Aurélien Molas qui s’apparente à un plaidoyer en faveur du thriller, il met plus particulièrement l’accent sur la fascination qu’il a eu en découvrant un véritable écrivain ainsi qu’une voix nouvelle, en la personne de Gilles Caillot.

Comme le fait remarquer Aurélien Molas, le thriller n’a pas véritablement acquis ses lettres de noblesse auprès des défenseurs de la littérature noire.

Si, à mon humble avis, tous les auteurs du genre ne sont pas à mettre sur un pied d’égalité, il n’en reste pas moins que d’excellents auteurs s’inscrivent dans cette catégorie. Et, indubitablement, Gilles Caillot en fait partie.

LIGNES DE SANG de Gilles Caillot

Richard Granjon, écrivain à la dérive voit dans son prochain roman l’opportunité de relancer sa carrière. Exit les amourettes aseptisées, son nouvel ouvrage sera aux antipodes des précédents. Encouragé par son ami Max, il se lance dans l’écriture d’un polar.

Isolé dans une maison de campagne, l’inspiration qui lui faisait cruellement défaut ces derniers temps est immédiatement au rendez-vous. Mais la sérénité de sa retraite va être rapidement interrompue lorsqu’il va se retrouver à la merci d’un fou furieux.

Simultanément, les lieutenants Jacques Depierre et Marc Amarante du SRPJ de Lyon traque un tueur en série, qui sème sur sa route les cadavres de jeunes femmes littéralement martyrisées.

Ils plongeront définitivement dans l’antre de la folie, lorsque le tueur enlèvera leur coéquipière Camille Evalisa, faisant d’elle son « catalyseur à flics ».

Si le romancier à la dérive et le tueur en série désireux d’être une source d’inspiration sont plutôt de facture classique, la tension dramatique instillée par Gilles Caillot au cours de son roman nous met sur des charbons ardents sans discontinuer, provoquant un style étourdissant.

Côté enquête, l’auteur s’est inspiré de Second Life, un programme informatique existant réellement, qui permet à ses utilisateurs d’incarner des personnages virtuels dans un monde créé par les résidents eux-mêmes. Ce métavers (univers virtuel) est à la fois un jeu et un réseau social. Gilles Caillot s’est baladé dans les méandres du monde virtuel, afin d’y bâtir son intrigue et de faire de Second Life une représentation fictive de l’enfer. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, il nous plonge dans l’horreur d’un « snuffroman ».

Il avait pris tout son temps, comme toujours. Explorant les frontières de la souffrance, s’en délectant. Augmentant de façon progressive la puissance de ses coups et les outrages qu’il lui faisait subir. Il l’avait sentie l’implorer. Cette lueur dans les yeux, il la connaissait parfaitement, maintenant. Et contrairement à ce qu’elle espérait, cela lui faisait l’effet inverse. Cette situation l’excitait. Il se sentait puissant. Il avait joué avec elle pendant plusieurs heures et procédé au cérémonial … Puis il l’avait littéralement massacrée. Il avait laissé s’exprimer la violence inouïe cachée au plus profond de lui. Elle avait été à la mesure de la jeune femme. À la hauteur de sa débauche. Ça avait été bon. Oui … Très bon.

P 228

Gilles Caillot nous livre un ouvrage à la mécanique bien huilée, où chacune des composantes indispensables au genre est présente. Du prologue saisissant pour accrocher le lecteur, au dénouement détonant afin de le surprendre, il échafaude un engrenage machiavélique page après page, qui vous mènera sans mesure aucune, aux confins du virtuel.

Avec LIGNES DE SANG, Gilles Caillot signe un thriller captivant et totalement grisant qui devrait combler les amateurs du genre.

A noter que LIGNES DE SANG a été sélectionné pour le prix Intramuros 2013 et le prix Sang pour Sang Polar.

LIGNES DE SANG de Gilles Caillot

LIGNES DE SANG

Gilles Caillot

Éditions du Toucan

Thriller

407 pages

Né en 1967 à Lyon, Gilles Caillot a toujours été un grand passionné de littérature fantastique et de romans noirs. Il a connu ses premiers émois littéraires en lisant des auteurs tels que Stephen King, Dan Simmons, Jean-Christophe Grangé et plus récemment Maxime Chattam et Franck Thilliez. Consultant dans les technologies de l'information, il a découvert une passion débordante : l'écriture. Il est entré dans le monde du polar, il y a 5 ans. Après un passage d’un peu plus de trois ans aux éditions du polar avec les sorties de « L’ange du mal » en 2007, « Réminiscence » en 2008 et « Lignes de sang » en 2009, ce sont les éditions du Toucan qui publieront « L’apparence de la chair » en 2011 et rééditeront « Lignes de sang » en 2012.

Commenter cet article

Annie 02/10/2013 15:31

Ohh Carine, me voilà faisant partie du Fan Club du Patron...quel honneur! quel plaisir!
Cette lecture fut impressionnante car premier dans le genre, les personnages attachants, par contre la fin fut trop rapide pour moi.....promis, j'en ai encore dans ma PAl, donc ....au suivant!

Carine 02/10/2013 15:35

Bienvenue dans le fan club Annie ! Un livre totalement grisant, doté d'une fin explosive ! Un excellent moment de lecture ... Merci infiniment de ton passage sur Le noir émoi ...

Pampoune 12/06/2013 21:11

Je fais partie des lecteurs comblés. Je me suis totalement laissée embarquée dans l'univers de l'auteur et j'en redemande !!!

Carine 13/06/2013 07:01

J'en suis ravie Pampoune ! J'en redemande aussi, je ne m'arrêterai pas en si bon chemin ! Merci beaucoup de ton passage sur Le noir émoi ...

Taylor 15/05/2013 16:16

C'est le seul livre de la bibliographie de Gilles que je n'ai pas encore lu. Et encore, je l'ai dans la première version. Il va falloir que je répare cet oubli.

Carine 15/05/2013 16:47

Ah oui !!!! Il va falloir réparer cet oubli ... au plus vite Taylor ! J'espère que ton ressenti sera identique au mien ... ;-)

Collectif polar 13/05/2013 10:27

Merci chère Carine de m'avoir fait connaitre cet auteur.
Encore une très belle chronique qui va rallonger ma PAL.

Carine 13/05/2013 12:31

Le plaisir est pour moi ! ;-)

gruz 13/05/2013 07:30

Une chronique vraiment réussie qui donne une bonne idée de ce qui attend le lecteur.

Carine 13/05/2013 07:44

Merci beaucoup Yvan !